là !

 

La rage
fait des carnages
et
casse tout

ouah ! ouah ! dit le vent
qui entre devant
quand pousse
la porte
l’errant venant
du dehors
et puis
encore des mots
des mots, des mots…